Laura Palmer est morte, vive Laura Palmer.

En attendant de faire son retour sur petit écran dans la troisième saison de Twin Peaks, elle habite l’imaginaire et la pellicule de Charlotte Princen. Les lolitas de cette photographe liégeoise n’ont rien d’ ingénues : vénéneuses et torturées, elles confèrent à l’heure du bain une atmosphère hantée.

Noyade garantie.

Découvrez son univers sur http://charlotteprincen.tumblr.com

PhotoFornia-Charly

Commentaires