Nous avons tous été atteints par les événements tragiques de Paris, certains plus que d’autres. Sur la toile, les hommages et témoignages se multiplient, pas besoin de revenir là-dessus, nous avons tous regardé, médusés, passer le petit train de l’horreur.
Une correspondante parisienne d’une chaîne radio publique belge soulignait ce midi l’injustice et la gratuité de ces exactions, le fait que l’atrocité ait frappé aux endroits qui nous ressourcent, nous rassemblent et nous apaisent, c’est à dire les bars, les salles de concert, les stades… Quelques-uns désirent que nous ayons peur, peur d’eux mais aussi de notre propre culture, cette culture originale et foisonnante, aussi de notre propre style de vie, convivial et festif. C’est inacceptable, et pour ma part, je pense que la résistance débute par un verre entre amis en terrasse après un bon concert ou une pièce de théâtre.
Aussi, n’hésitez pas à consulter les différents portails d’activités culturelles et sortez, nourrissez votre esprit afin que la peur n’y trouve aucune prise.

Ici une liste non exhaustive d’acteurs culturels qui vous permettront de poser votre premier acte de résistance :

l’agenda de la ville de Liège

La salle de concert Reflektor

Le Cupper café

Le CU festival 

Livre aux trésors

Jaune Orange

La Travel gallery

L’avouerie d’Anthisnes

Le cadran

Le Rockerill

L’Eden 

Le Warzone bar

La Zone

L’appartement


Les cinémas de la Sauvenière, le Churchill, le Parc…

Le Belvédère

Le Vecteur

Et pour terminer, un petit clin d’oeil à nos amis français, une réaction à chaud magistrale du comédien britannique John Oliver, animateur du Last Week Tonight Show d’HBO que vous pouvez retrouver ici :

http://huff.to/1Pw1Fch

« I must not fear. Fear is the mind-killer. » – Dune, Frank Herbert

Commentaires