dynamo2La Cité ardente ne manque pas d’artistes au talent bouillonnant, mais l’argent pour financer leurs idées, lui, se fait parfois un peu désirer. Face à des revenus irréguliers et au marché impitoyable de l’immobilier auquel ils doivent se confronter pour trouver un atelier, nos artistes se trouvent parfois fort dépourvus une fois les fins de mois venues. C’est fort de ce constat qu’un groupe de valeureux Liégeois a décidé de lancer une initiative extra : la Dynamo Coop’.
Le principe ? « Faciliter aux créateurs l’accès pérenne aux infrastructures dont ils ont besoin pour produire leurs créations ». En français dans le texte, ça veut dire que Dynamo Coop’ tente de leur fournir des ateliers. Et c’est là que vous intervenez, parce que comme son nom l’indique, il faut coopérer ! Pour la somme de 250 euros, vous pouvez acquérir une part
sociale dans la coopérative ce qui constitue non seulement un placement éthique et un soutien à l’univers culturel liégeois, mais vous donne aussi un accès privilégié aux différents
dynamo3projets soutenus par Dynamo Coop’. Engendrer des bénéfices financiers tout en soutenant l’art liégeois, tout ça pour le prix d’un demi-smartphone. Non, Wallifornien, tu ne rêves pas, et tu peux en apprendre plus voire même acheter des parts en allant sur ce site-là :

http://www.dynamocoop.be

Texte : Kathleen Wrd©

Commentaires