Il est parfois difficile, devant l’immensité de choix qui s’offrent à nous, de choisir la musique que l’on veut écouter. Heureusement, internet est toujours là lorsqu’il s’agit de vous mâcher le travail. Friands de musiques en tout genre, j’appelle à recevoir votre plus grande attention pour la pépite que je souhaite partager avec vous aujourd’hui.

Roulement de tambour… Laissez moi vous présenter Radiooooo (5 « o », pour celles et ceux qui n’ont pas l’œil affûté) !

Le site se définit lui-même comme une « Musical Time Machine », une machine à remonter dans le temps pour les anglophobes, nom de Zeus ! Son principe est enfantin, il vous suffit de choisir une décennie de 1900 à nos jours ainsi qu’un pays du monde et vous voilà transporter dans l’ambiance musicale de l’époque. Si votre rêve le plus fou est d’écouter les tendances musicales des années 20 en Russie, pas de problème, il ne vous faudra que 10 secondes pour y arriver.
L’interface est graphiquement intuitive et vous permet de voyager d’un continent à l’autre  d’un simple clic.
Les possibilités de combinaisons sont très nombreuses, mais chacune d’entre-elles vous fera découvrir, j’en suis sûr, une perle rare. Voici par exemple, un son très funky des années 70 originaire d’Afrique du Sud qui ne m’a pas laissé indifférent.

Ou encore celle-ci, qui risque de vous parler davantage.

1990 – USA

Simple n’est-ce pas ? Tellement que ça en devient addictif, mais pas de soucis à se faire ici, c’est à consommer sans modération, d’autant plus qu’aucune publicité ne vient vous gâcher le plaisir durant vos sessions d’écoute, on ne vise personne bien évidemment …

Si vous voulez affiner votre recherche, les « Mood » vous permettent de préciser votre humeur et vos envies. Elles sont 3 : Slow – Fast – Weird (lente-rapide-bizarre) et influenceront directement la musique que le site vous propose.

Cerise sur le gâteau, une application a été mise en ligne et est disponible sur Ios et Android. Celle-ci se présente exactement comme le site, il ne vous reste plus qu’à la télécharger.

Faites attention, l’essayer c’est l’adopter. On vous aura prévenu ! Bonne découverte.

Commentaires