WALLIFORNIA GIRLS

AU GOUT D’EMMA ECRIT POUR NOWMAGAZINE.

augoutdemma1

Emma !

Le bio c’est dépassé, aujourd’hui pour être un vrai foodie, il faut manger local ! C’est en tout cas la tendance qui semble se dessiner en Wallonie suite à la multiplication des actions de promotion des produits « made in Wallifornia ».

Au Salon Horecatel qui se tenait début mars à Marche-en-Famenne, l’APAQ-W (l’Agence Wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité) s’est une nouvelle fois chargée de rappeler l’importance de manger local en invitant des producteurs wallons à venir présenter leurs différents produits, de la viande à la bière en passant par les produits laitiers et même du vin… Pourquoi aller chercher un produit bien loin alors que nous avons tout ce qu’il faut chez nous, n’est-ce pas ?

Les grands chefs wallons suivent également le mouvement. Depuis 2013, ils se sont rassemblés autour de la Génération W, un « noyau culinaire wallon » qui vise à faire connaitre au grand public les saveurs de Wallonie. Grâce à leur carte de la Wallonie culinaire, vous pouvez découvrir l’entièreté de leur réseau de producteurs, artisans, chefs et jeunes restaurateurs réunis autour du désir commun de mettre en avant le meilleur de notre patrimoine culinaire wallon. Car ils sont goûteux en plus de tout, nos produits !

banquet

Génération W.

Mais entre manger des poulets bio made in France, ou des poulets pas bio mais produits par notre voisin fermier : que faut-il choisir ? Entre les considérations économiques, écologiques et l’aspect santé (manger local ne nous garantit pas forcément des produits « clean »), le débat peut être long… Comme souvent, la solution se trouve sans doute dans la modération : puisque manger bio ET local n’est pas possible à 100%, faisons simplement de notre mieux pour associer produits wallons, produits bio et produits de saison dans notre alimentation. Et surtout, faisons-nous plaisir !

Emma,
Pour Au goût d’Emma

Commentaires