En nos contrées fourmillent de nombreux talents, jeunes et moins jeunes et Nowmagazine n’est jamais avare de soutien en ce qui les concerne, vous le savez déjà. Donc, quelle date serait plus indiquée que le 1er avril pour vous présenter la sémillante Caroline Poisson, vidéaste freelance liégeoise, jeune certes, mais ô combien déjà chevronnée ?
De fait, Caroline tourne et produit depuis maintenant cinq ans toutes sortes de projets audiovisuels allant de la vidéo d’entreprise au clip musical en passant par les reportages ou les spots publicitaires, tout cela avec talent, sensibilité et goût. Diplômée de l’ERG en 2010, elle n’a de cesse de chercher de nouveaux défis et de nouveaux sujets pour laisser s’exprimer son œil averti (qui n’est pas de mérou, d’ailleurs), collaborant avec des organisations de grande envergure, comme Microsoft, le festival les Ardentes, le Micro Festival ou des groupes musicaux tels que My Little Cheap Dictaphone, Blue Velvet ou Little X Monkeys pour n’en citer que quelques-uns.

Caroline Poisson 1 _ By Jehanne Moll

Vidéaste liégeoise, Caroline Poisson réalise des vidéos colorées, rythmées, éclaboussées de singularité et de féminité. Ses recherches personnelles sur les croyances et la filiation enrichissent sa perception du monde et rendent son travail humain et vrai.

Caroline Poisson 2 _ By Jehanne Moll

Caroline Poisson saute dans votre projet comme dans un océan de vagues et de mouvement. Elle collabore avec vous afin de proposer un produit visuel doté d’un scénario efficace, prêt à la diffusion, qui colle à votre objectif.

La petite Caro ne se contente d’ailleurs pas du rôle de réalisatrice et se plaît à retrousser ses manches dans des domaines interactifs comme le groupe post-rock Monster, un projet vidéo-musical où elle brasse et distille les projections vidéos en symbiose avec la musique de Mirco Gasparrini (Blue Velvet) et Yvan Remacle (Paul Freeman Trio) sous la coordination technique et l’œil attentif de Gabriel Renard (Théâtre Le Moderne). On peut y capter toute la poésie et la créativité de son univers riche, empreint de folie douce venue des abysses les plus colorés explorés par notre Poisson. Visez plutôt :

Elle s’investit également tous les mercredi dans le Diode’s pirate movie club, sorte de repaire de corsaires cinéphiles nageant parfois à contre-courant dont le credo, fort sympathique ma foi, est « Si vous voulez vous taire, allez au cinéma ». Il se chuchote d’ailleurs parmi les ichtyologistes avertis que Caroline serait actuellement plongée dans l’écriture d’un court-métrage…

Le fin du fin, Caroline met en ligne son nouveau site internet aujourd’hui -on en revient à l’apparente innocence du choix de cette date- sur lequel vous pourrez découvrir son travail et prendre contact avec l’intéressée si vous l’êtes vous-même (intéressé, je veux dire). Pour la citer :

Le 1er avril, Caroline Poisson vous présente son site tout frais ! Showreel, porfolio étoffé, photos, textes, traductions anglaises et formulaire de contact !

Tout est dit, paf. Ou plouf.

Sans plus attendre, voici un florilège de ses divers travaux, que vous apprécierez je l’espère, à leur juste valeur :

Bon week-end à toutes et à tous, et n’oubliez pas de manger du poisson ce soir, ça rend malin !

Page Facebook de Caroline
Website de Caroline

Photo/video credits : Jehanne Moll©, Caroline Poisson©

Commentaires