Ils sont là, de retour, enfin, enfin, enfin ! Le groupe The Lumineers revient avec un nouvel album qu’on attendait impatiemment. Après un album appelé tout simplement The Lumineers, le groupe américain originaire du New Jersey fait son come back avec un album intitulé Cleopatra. Un nom assez surprenant, on se demande ce qu’ils cachent derrière un nom comme celui-là mais pas d’à priori. J’ai écouté l’album pour vous… D’ailleurs, la pochette est super cool.

cleopatra

Après avoir bu un verre de vin entre potes sur Ho Hey, après avoir passé une heure sous le soleil avec Flowers in your hair, après avoir été agrippé par la nostalgie de Stubborn Love, c’est Cleopatra qui va vous faire frissonner de plaisir.

Deux garçons, une fille, quatorze chansons et des millions d’émotions. Fidèles à eux-mêmes, The Lumineers ne nous proposent que des chansons très courtes. On est loin des tubes qui dure 5 minutes. The Lumineers nous séduisent avec Patience qui dure 1 min 37, ou encore Sleep on the Floor qui dure 3 min 30. Cleopatra est évidement le titre phare de l’album et il est, à 100%, à l’image du groupe qu’on connait et qu’on adore.

Si vous étiez tombés sous le charme avec l’album The Lumineers, on ne peut que vous recommander d’écouter aussi vite que vous pouvez ce nouvel album qui fait du bien, du bien aux oreilles, au coeur, au moral, aux bras qu’on veut laisser aller dans tous les sens, aux jambes qui vous font tourner comme une toupie. Cleopatra est un médicament pour ceux qui ont le cafard, un appel à l’apaisement pour les plus énergiques d’entre nous, un retour aux sources pour les amoureux du groupe folk.

Une pointe de nostalgie, un petit assaisonnement de mélancolie, une cuillère à café de guitare, un goût de violoncelle, une louche de délicatesse, quelques zestes de piano et… bonne écoute ! 

L’album est déjà dispo sur Spotify, foncez ! Et pour les plus fans… ils viennent au Pukkelpop !

Allez, salut.

Commentaires