Odeur de cuir et de sueur, relents de sang et de chaleur : les photographies de David Arnoff transportent le spectateur dans les bas-fonds de la scène punk. En noir et blanc, forcément : noir c’est noir, plus d’espoir, un choix logique pour la génération « no future ». Des Misfits aux Cramps en passant par la sublime Patti Smith, David Arnoff immortalise les héros absolus d’une époque révolue, dont le magnétisme hypnotise l’objectif. God save les idoles.

http://www.davidarnoff.com/

Commentaires