Beaucoup d’avis partagés pour le show de la hitmachine la plus attendue des Ardentes. Des « oui », « non », « pourquoi? », « Nul », « pas terrible »… Un « moins bien que Stromae! » s’est même glissé jusqu’à mon oreille. Ok, si jeunes et déjà blasés, les gars ?

Voilà ce que j’ai vu, pour ma part :

[sociallocker]

Des musiciens incroyables, la maîtrise du groove qui anime tant les morceaux que le crew sur scène, un vjaying efficace, une belle harmonie, une maîtrise affûtée, un show énorme digne d’un Superbowl avec, en prime, un moment de pur plaisir lorsqu’il a fait monter à ses côtés quelques groupies hystériques sur l’open air stage.

Oui, c’est vrai, on peut toujours critiquer le fait qu’il ait chanté des tubes dont il est l’auteur, mais habituellement interprétés par Snoop dog, Gwen Stefani, Robin Thicke, …  Même si Pharrel Williams ne les avait pas chantées sur la scène des Ardentes, on le lui aurait reproché malgré tout.

Pharrell Williams aux Ardentes / Photo : Jérémy Alonzi

Pharrell William aux Ardentes 2016 / Photo : Jérémy Alonzi

N’était-ce pas perdu d’avance pour lui ? Est-ce qu’on n’attend pas toujours l’impossible de ce genre de personnage hors norme, ce faiseur de tube gravés à jamais dans les mémoires ?

La critique est aisée, mais je l’ai trouvée futile au regard de son show….

Fly or die !

[/sociallocker]

Commentaires