Une dizaine d’années après leur première rencontre, le français 20syl, faiseur de sons électrorganiques charnels et le rappeur de Los Angeles J. Medeiros, aux rimes complexes et poétiques, s’allient pour former AllttA. Leur premier album, « The Upper Hand », claque bien dans les oreilles: union de deux artistes talentueux, aux styles riches et complémentaires.

Le duo AllttA, acronyme de A little lower than the angels (« un peu plus bas que les anges » pour les klettes en anglais -comme moi-), composé du superproducteur nantais 20syl et du rappeur américain J. Medeiros, pisté depuis un certain temps, a balancé début d’année son album complet The Upper Hand, sur le label On And On Records de C2C.

Alors ouais, tout le monde en parle, mais nous aussi, parce qu’on kiffe et qu’on abuse toujours autant du mode replay sur leur playlist, composée de 16 tracks notables qui combinent instrus électroniques et paroles envoûtantes. Le flow à travers l’album entier est curieux, foudroyant, et rappelle un hip-hop old school tout en maîtrisant un son neuf.

Avec des cuivres brillants et des basses intenses, les deux musiciens fusionnent et se respectent pour créer un projet, aux rimes et notes pointues, qui maintient sans aucun doute ses auditeurs à l’écoute, et ce à partir du moment où ils cliquent play. 

En parlant de Play… (transition grotesco-merdo dans 3, 2,…) Un des titres figurant sur leur premier opus, « Paradise Lost », s’est retrouvé récemment sur l’application musicale Playground, créée par les Verviétois Herrmutt Lobby, qui permet de remixer des sons électros à sa sauce. Si ça c’est pas de la wallifornication à l’état pur…

 

Commentaires