Tous concernés

La lutte contre le réchauffement climatique n’est plus seulement la responsabilité des gouvernements nationaux. Alors que le changement climatique devient de plus en plus préoccupant chaque année, les organisations et les associations locales à tous les niveaux prennent elles-mêmes des mesures pour lutter contre l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre à l’origine de ce phénomène. Elles ont même une longueur d’avance dans leurs efforts là où d’autres pourraient faiblir ou attendre trop longtemps avant d’agir.

Les marches pour le climat et d’autres événements similaires organisés par des ONG et des groupes locaux sont devenus monnaie courante dans le monde entier. Le succès de ces initiatives varie d’un pays à l’autre, mais il existe des leaders incontestables dans cette lutte contre le réchauffement climatique qui ont été particulièrement proactifs sur ce front.

Au premier rang de ces pays figure le Brésil, où la société civile lutte depuis des décennies contre la déforestation.

Le Carbon Disclosure Project (CDP) est une organisation à but non lucratif qui s’efforce de fournir un système mondial permettant aux organisations et aux villes de mesurer, de divulguer, de gérer et de partager des informations sur les émissions de gaz à effet de serre. Le projet a été créé en 2000 à l’initiative du Global Leadership Group. Il compte aujourd’hui plus de 745 membres issus de plus de 61 pays dans le monde.

De plus en plus nombreux à se mobiliser contre le réchauffement climatique

Le réchauffement de la planète est un problème qui existe depuis des décennies. Et même s’il s’agit d’un problème qui touche le monde entier, cela ne signifie pas que vous êtes impuissant à y remédier. Plus les gens agiront, plus vite nous serons en mesure de mettre fin à la nécessité d’une action future. Aujourd’hui, il est plus facile que jamais de faire part de vos préoccupations concernant le réchauffement de la planète.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) est une organisation bien établie qui a étendu son combat contre le réchauffement climatique à l’Internet avec son site Web des gardiens du climat. Le site fournit de nombreuses ressources et des outils pour vous aider à lutter contre le réchauffement climatique. Le WWF est l’une des organisations de protection de l’environnement les plus reconnues dans le monde, avec plus de cinq millions de partenaires à travers le monde.

C’est la première étape de la conscientisation, s’informer ! Les écoles primaires et secondaire y trouveront des dossiers pour travailler ensenbmel sur les thématiques en rapport avec changement climatique. Cycle du carbone, effet de serre, fonte des glaces, pollution du transport, conséquences de l’homme sur la nature n’auront plus de secret pour vous et vos élèves.

Belgique pôle nord

Des catastrophes en augmentation

Des catashtrophes ,comme la marée noire de BP, ont un point positif. Elles sensibilisent un large public au réchauffement de la planète.

Pourquoi il y a une augmentation des catastrophes naturelles sur la planète ?

Plus les phénomènes météorologiques extrêmes deviennent la norme, plus il est nécessaire de mieux comprendre les causes de ces changements.

Le climat change d’un événement à l’autre. Dans certaines régions, même d’une année à l’autre. La fluctuation entre les inondations et les sécheresses peut être plus rapide. Les habitants de la vallée de la Vesdre ont connu un été 2021 particulièrement catastrophique avec une terrible inondation en juillet.

Comme le réchauffement de la planète se produit dans plusieurs régions du monde à la fois en raison de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, il y a de fortes chances que certaines régions connaissent une sécheresse prolongée tandis que d’autres régions subissent de graves inondations ou des ouragans juste après des périodes de grand froid.

Les catastrophes naturelles ont trois causes :

  1. les événements climatiques ou géographiques tels que les inondations, les tempêtes, les éruptions volcaniques et les tremblements de terre;
  2. le déclin de la biodiversité où l’on observe une diminution importante des espèces végétales et animales;
  3. la précarité, c’est pourquoi l’entraide et la solidarité sont indispensables pour vivre ensemble.

La marée noire de BP, survenue au printemps dernier dans le golfe du Mexique, nous a rappelé les dangers du réchauffement climatique. Il s’agit de savoir “quand” et non “si” la prochaine catastrophe naturelle majeure frappera.

Les dégâts de cette catastrophe ne se mesurent pas seulement en termes de pertes environnementales et économiques : elle constitue également un signal d’alarme indiquant que nous devons prendre des mesures contre le réchauffement climatique si nous ne voulons pas voir d’autres événements de ce type à l’avenir.

En conclusion : une incertitude sur l’avenir

Nous vivons une période de grande incertitude pour notre planète. Nous ne pouvons pas prévoir le temps qu’il fera demain, et encore moins l’année prochaine ou dans dix ans. La seule chose que nous savons, c’est que le changement climatique est en cours et que nous devons agir au plus vite si nous voulons protéger les générations futures. Vous n’êtes pas seul : les gardiens du climat du WWF vous propose de nombreuses ressources et outils pour lutter contre le réchauffement climatique !